En août 1940, la population est chassée par l'organisation Todt. Persuadé que le débarquement se fera dans le Pas-de-Calais, Hitler fait couler des milliers de mètres cubes de béton. Le 11 novembre 1943, les Britanniques bombardent Audinghen tandis que des Résistants volent les plans de défense.
La mission réussit mais le village est détruit par plus de 7000 bombes.

Promenade de 4 km

A Audinghen, la mer déchire la terre, pugnace et rugissante. Les champs pris de vertiges semblent se jeter de la falaise. Vestiges de la guerre, les blockhaus marquent le paysage de leur sinistre silhouette.

Départ du musée du Mur de l'Atlantique à Audinghen.

DSC08933

Nous descendons vers le Cran-Poulet en suivant le chemin.
L'eau miracle du Cran-Poulet! Les femmes de pêcheurs d'Audinghen allaient laver les yeux de leurs enfants à l'eau de la source "du cran de la vierge".

DSC08886

DSC08885

DSC08896

DSC08887

DSC08891

Ensuite, vient le sentier du littoral jusqu'au hameau du Cran-aux-Oeufs.

DSC08899

DSC08902

DSC08900

Traversée du hameau de Waringzelle avant de rejoindre notre point de départ..

DSC08907

C'est quoi le Mur de l'Atlantique?
En mai 1942, l'organisation Todt (du nom du docteur Fritz Todt qui avait été ministre de l'armement de Hitler), reçoit mission de construire un système de défense du Cap Nord à la frontière frano-espagnole: le mur de l'Atlantique! Au total, dès 1944, seront opérationnels 5000 canons, dans 8000 blockhaus pour lesquels 10 millions de m³ de béton auront été coulés.